Qu’est-ce que la filtration ? La filtration de piscine a pour but de clarifier l’eau, contenant des particules en suspension, en la faisant passer à travers une matière poreuse. Elle permet, par ailleurs, d’empêcher la prolifération d’algues. Il s’agit d’une circulation en circuit fermé assuré par une pompe et un certain nombre d’équipements de filtration (voir plus bas).

Si l’on devait s’inspirer du corps humain, la pompe et la filtration seraient pour la piscine ce que le cœur et le système cardio-vasculaire sont pour l’homme… Autrement dit, ils sont indispensables au bon fonctionnement de votre bassin.

Schéma de filtration d’une piscine :

Sachez que l’entretien de l’eau est réalisé à 80% par la filtration (traitement physique) et à 20% par les produits d’entretien (traitement mécanique ou chimique). Le choix de filtration est un élément-clé de votre piscine qui conditionne sa facilité et son budget d’entretien. Piscines Waterair a développé des solutions particulièrement économiques et performantes.

Les types de filtration piscine

Quel filtre choisir ? Elément principal du système de filtration, il en existe plusieurs types sur le marché. Quel est le meilleur système de filtration pour une piscine ? En réalité, chaque filtre présente des avantages et des inconvénients. Les filtrations à sable et à cartouche sont particulièrement privilégiées par les propriétaires de piscines. Le critère de choix peut se baser sur la finesse de filtration, le temps d’entretien ou encore la consommation d’eau.

C’est sans filtre qu’on vous les donne…

  • la filtration à sable : appréciée pour sa grande facilité de nettoyage (lavage à contrecourant) et sa bonne finesse de filtration (environ 50 microns). Ce système implique par contre une évacuation au tout à l’égout, ce qui complexifie l’installation. Le lavage à contre-courant consomme beaucoup d’eau ;
  • la filtration à cartouche (en polyester) : ce système est privilégié pour la qualité de sa filtration (aux alentours de 20 microns) et pour sa consommation d’eau réduite. Le nettoyage se fait par rinçage de la cartouche au jet d’eau (néanmoins, plus chronophage que le filtre à sable). Son installation est simple, il n’y a pas besoin de raccordement ;
  • la filtration à poches : jetables ou lavables, dont les performances se rapprochent de celles du filtre à cartouche. L’entretien est toutefois plus fréquent ;
  • la filtration à diatomées : même si la finesse de filtration est excellente, ce système est peu utilisé pour les piscines familiales car il est plus coûteux et techniquement plus complexe ;
  • la filtration au verre : très à la mode et très proche de la filtration à sable en terme de finesse de filtration et d’entretien, ce système est toutefois plus coûteux que le filtre à sable.

Les systèmes de filtration de Piscines Waterair

Le choix du système de filtration dépend de l’implantation de la piscine : y a-t-il des végétaux autour ? du vent ? Mais il dépend aussi de l’usage de la piscine : fait-elle partie d’une résidence principale ou secondaire ? C’est au moment de l’étude d’implantation que vous déterminerez avec votre conseiller le meilleur système à adopter. La gamme Waterair est riche.

  • Les systèmes traditionnels
    • Filtration à cartouche Waterair : une eau cristalline grâce à sa très grande finesse de filtration (20 microns). La cartouche est très largement dimensionnée pour réduire la fréquence d’entretien. Une faible consommation d’eau : la cartouche se nettoie au jet d’eau. Economique, la durée de vie d’une cartouche est de 5 à 7 ans. Simple d’installation : le raccordement au tout à l’égout est inutile ;
    • Filtration à sable : finesse de filtration (50 microns), entretien simple (lavage à contrecourant) ;
       
  • Filtration de piscine intégrée
    Fillwat Compact System®, système de filtration pour piscine de moins de 35m². 30% d’économies d’électricité par rapport à un système traditionnel et grande facilité d’entretien. Possibilité d’utiliser 2 types de filtres : cartouches ou poches jetables.
     
  • Les locaux techniques pré-montés « tout en un » sur une base de filtration à cartouches
    • Filtration Locaroc 2 : groupe de filtration piscine entièrement prémontré au design inspiré d’un rocher ; il s’intègre parfaitement dans votre jardin. Ce local est évolutif (possibilité d’y ajouter un électrolyseur). Installation rapide et simple ;
    • Locatec Classic® : groupe de filtration piscine multifonctions et haut de gamme, comprend un receveur de douche. Grande résistance (polyester) ;
    • Locatec Premium® : également multifonctions. Comporte un caillebotis en wood polyester composite.

Quels sont les critères de sélection pour un système de filtration ?

  • le débit de filtration : à définir selon le volume de votre piscine. Débit de filtration = volume d’eau du bassin (m3) / 4 (heures) ;
  • le type de filtre : doit être adapté à la puissance de la pompe ;
  • la consommation électrique : privilégier les pompes économiques.

Quels sont les éléments du système de filtration ?

Le système de filtration est constitué de plusieurs éléments, chacun d’eux a un rôle crucial à jouer :

  • Pompe & coffret électrique :
    • la pompe : assure la circulation de l’eau à recycler pour épuration. Elle est constituée de 3 éléments : d’un pré-filtre pour retenir les grosses impuretés, d’un « corps » composé d’une turbine qui met l’eau en circulation et d’un moteur (monophasé ou triphasé) ;
    • le coffret électrique : permet de raccorder la pompe à l’installation électrique de la maison. Il contient des éléments de sécurité (disjoncteur différentiel) et l’horloge qui permet de programmer le temps de filtration ;
    • l’horloge de filtration programmable : pour enclencher le système de filtration de façon automatique. Le temps de filtration est proportionnel à la température de l’eau ;
       
  • Les filtres : permettent de séparer les impuretés (minérales et organiques) de l’eau qui les contient. Ils éliminent la turbidité de l’eau, la rendent limpide et améliorent sa qualité ;
     
  • Le système hydraulique
    • le skimmer : est un écumeur de surface. Il permet d’aspirer les feuilles, insectes et déchets flottant à la surface de l’eau. Il est constitué d’un cône d’aspiration et d’une hauteur de fenêtre ;
    • la tuyauterie : assure les raccordements du local technique jusqu’à la piscine, elle doit résister à des pressions élevées ;
    • la buse de refoulement : est une pièce à sceller qui permet de projeter l’eau dans le bassin avec une certaine pression, d’en diriger le flux et de trouver la meilleure hydraulicité (circulation de l’eau) possible. Elle assure le retour de l’eau filtrée dans votre piscine.

A quoi sert une pompe de piscine et comment bien la choisir ?

Une pompe sert à aspirer l’eau du bassin par le skimmer et à l’envoyer dans le filtre avant de la retourner dans la piscine par les buses de refoulement (une fois recyclée). Sans elle, votre eau ne peut être propre.

La pompe est dimensionnée en fonction de la taille de la piscine, de sa longueur, de sa tuyauterie et du nombre de coudes qu’elle comporte (sachant que chaque coude implique une perte de charge). Il existe différentes sortes de pompes. En terme d’économie d’énergie, la tendance est propice aux petites pompes qui tournent plus longtemps. Avantages : consommation d’eau et d’électricité réduite et piscine plus propre.

Choisir le système de filtration de sa piscine n’est pas à prendre à la légère car il conditionne la qualité de l’eau, le temps passé à entretenir votre piscine et le budget entretien. Il existe de nombreuses solutions pour faciliter l’entretien de votre piscine, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux.