1 février 2023

Les idées reçues liées à la construction d’une piscine 

Partager :

Avant de démarrer un projet de piscine, on soulève souvent des questions que l’on ne s’était jamais posées avant. Quel budget pour un projet piscine ? Quel matériau choisir ? Quelle forme de bassin ? en pleins d’autres … Pour s’informer et se préparer, on fait le tour des moteurs de recherche (c’est peut-être ce que vous avez fait aujourd’hui) et on découvre de nombreuses ressources qui nous disent tout et son contraire.  

Piscines Waterair a à cœur de vous accompagner pour votre projet et de vous donner les bonnes informations ! Faisons alors ensemble le tour des 5 principales idées reçues autour d’un projet piscine. 

Idée n°1 : Il faut un grand jardin pour avoir une piscine 

FAUX ! Avec les années, les tailles de terrains et donc celles des piscines ont largement diminué. Dans cette optique-là, Piscines Waterair propose des modèles variés et sur-mesure qui s’adaptent à la taille de votre jardin. 

Avec des surfaces à partir de 7,5 m², nos mini piscines s’intègrent dans tous les jardins. Pour des zones de nage un peu plus longues, nous avons également des modèles Slim dont la largeur est réduite, de telle sorte qu’un terrassement de 3 m de large suffit pour leur installation ! 

Ainsi, nul besoin d’un grand jardin ou d’un terrain large pour installer la piscine de vos rêves. 

Idée n°2 : Il faudra plusieurs mois pour monter ma piscine 

VRAI et FAUX. Grâce à notre concept de piscines en kit, votre piscine peut s’installer en quelques jours seulement. C’est l’expérience d’Elisabeth, qui a installé sa piscine avec Waterair en seulement une semaine. Découvrez son témoignage ! 

Chez Piscines Waterair, nous mettons tout en œuvre pour que l’installation de votre piscine se passe sans encombre et à votre rythme. C’est pour cela que nous proposons aussi une Formule Tempo qui vous permet d’étaler les étapes de montage et d’installation sur plusieurs mois, notamment en fin d’années, lorsque l’envie de se baigner est moins pressante.  

Et pour une construction à votre mesure, nous avons aussi plusieurs formules d’aides à la construction. Ainsi, vous choisissez vous-même comment monter votre piscine : quelles étapes vous souhaitez réaliser vous-même, de quel budget vous disposez et à quelle vitesse se déroulera votre chantier piscine.  

Avec Piscines Waterair, c’est un projet sur-mesure qui vous attend ! 

Idée n°3 : Il faut un permis de construire pour installer une piscine 

VRAI et FAUX. Il existe différentes réglementations selon la surface de votre piscine. Pour les piscines de moins de 10 m², aucune déclaration préalable de travaux n’est requise, mais le plan local d’urbanisme doit tout de même être respecté. 

Pour les piscines d’une surface supérieure, il est nécessaire de faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Votre conseiller Waterair saura vous accompagner lors de cette démarche. Pour finir, seules les piscines d’une surface supérieure à 100 m², les piscines intérieures ou celles avec un abri d’une hauteur supérieure à 1,80 m requièrent un permis de construire. 

Rendez-vous avec un conseiller Piscines Waterair à domicile Rendez-vous avec un conseiller Piscines Waterair à domicile

Idée n°4 : Une piscine consomme beaucoup d’électricité 

FAUX ! Grâce aux solutions de la ligne d’équipements Waterair Performance, Piscines Waterair vous offre la possibilité de diminuer significativement la consommation électrique de votre piscine. Notre bloc de filtration Filwat Compact System Eco·R, par exemple, est 5 fois moins énergivore qu’une pompe de filtration classique ! De plus, nous avons développé un concept de piscine zéro impact (à l’usage) qui a été récompensé par la fondation Solar Impulse. La piscine zéro impact, c’est une piscine filtrée et chauffée dont la consommation électrique est entièrement compensée par la production de 2 panneaux photovoltaïques.  

piscine forme libre éco-responsable piscine forme libre éco-responsable

Idée n°5 : La piscine est dangereuse pour les enfants 

FAUX. Bien qu’il soit nécessaire d’être vigilant autour de sa piscine afin d’éviter les accidents, en particulier avec les enfants, la loi du 3 janvier 2003, relative à la sécurité et à la protection des enfants, a déterminé plusieurs dispositifs qui permettent de sécuriser votre piscine. 

Piscines Waterair proposent de nombreuses solutions qui répondent aux normes de sécurité et vous permettent de profiter de votre piscine en famille plus sereinement. Rendre la piscine plus sûre reste un incontournable chez nous. Notons tout de même qu’aucun dispositif de sécurité ne peut se substituer à la vigilance active d’un adulte. 

Maintenant que vous en savez plus sur les piscines, c’est le moment de vous lancer ! Demandez un devis et démarrez votre projet avec Piscines Waterair ! 

Comment construire une piscine ?

Du traçage jusqu’à la première baignade, découvrez les différentes étapes de construction d’une piscine.

Construction d’une piscine : les différentes étapes

  1. Le traçage. Après avoir choisi l’implantation de votre piscine dans votre jardin, il convient de marquer le sol à la bombe de peinture et prendre des mesures pour préparer le terrassement.
  2. Le terrassement. Il consiste à creuser la terre pour accueillir votre future piscine.
  3. Le drainage. Cette étape consiste, en fonction de la qualité de votre sol, à mettre un drain autour des fondations pour dévier les arrivées d’eau pouvant exercer une pression sur la piscine.
  4. La pose de la structure (piscine en béton, en acier, à coque en polyester, etc.).
  5. L’installation de toute la technique (système de filtration, tuyaux de raccordement hydraulique, skimmers, etc.).
  6. La pose du revêtement (liner, carrelage, etc.).
  7. La mise en route du bassin. Lors de cette étape, il convient de remplir sa piscine, de filtrer et purifier l’eau avant de pouvoir s’y baigner.

Pour en savoir plus sur les différentes étapes de construction d’une piscine, consultez notre article « Les étapes de construction d’une piscine Waterair ».

Comment savoir si un terrain est piscinable ?

Un terrain piscinable désigne une surface propice à la construction d’une piscine enterrée ou semi-enterrée. Si vous avez un projet de piscine, vous devrez vous assurer que votre terrain se situe bien dans une zone constructible.

Terrain piscinable : quels critères ?

Pour savoir si votre terrain est piscinable, vous devrez tout d’abord vous rapprocher de votre mairie afin de consulter le Plan Local d’Urbanisme. Celui-ci définit les règles applicables à votre terrain en fonction de sa localisation :

  • zone A – le terrain est réservé aux activités agricoles ;
  • zone AU – le terrain est destiné à accueillir des constructions ;
  • zone N – le terrain abrite des paysages préservés ;
  • zone U – le terrain se situe en zone urbanisée.

En règle générale, seules les demandes de construction de piscine en zone U et zone AU aboutissent.

Si votre terrain est situé en zone non piscinable, vous pouvez toutefois entreprendre un certain nombre de démarches, comme :

  • monter un dossier afin de prouver que votre piscine constitue bien une extension de votre maison ;
  • demander une révision du PLU auprès de votre mairie.

Si votre terrain est piscinable, vous devrez ensuite vous pencher sur les différentes normes de construction.

Bon à savoir :

Sachez qu’il est tout à fait possible de construire une piscine sur un terrain en pente.

Retourner à la Page Actualités