durée de filtration de piscine

Combien de temps faut-il faire tourner la pompe de sa piscine ? En continu, de jour ou de nuit ? La filtration est-elle énergivore ? Waterair répond à toutes vos questions sur les temps de filtration de piscine et vous aide à optimiser votre consommation d’énergie.

Combien de temps faire tourner la pompe de sa piscine ?

Pour une filtration optimale, la plupart des piscinistes vous recommanderont un temps de filtration égal à la température de l’eau divisée par 2. Chez Waterair, dans une logique éco-responsable, nous vous invitons également à ne pas chauffer votre eau au-delà de 28 °C, pour économiser en énergie et éviter la dégradation du liner sur le long terme, une augmentation des besoins en nettoyage et une usure prématurée de votre pompe.

 

Les facteurs qui agissent sur la durée de filtration d’une piscine

À ce temps de filtration élémentaire, il est parfois nécessaire d’ajouter quelques heures en fonction de la température de l’eau, du nombre de baigneurs ou de l’environnement de la piscine. Enfin, une bonne hydraulicité à l’intérieur du bassin vous assurera une filtration optimale.

La température de l’eau

Une eau chaude est un milieu optimal pour la prolifération de micro-organismes, comme les algues ou les bactéries. Par temps de canicule, une eau chauffée à plus de 27 °C doit être filtrée pendant au moins 10 heures, et même jusqu’à 3 heures de plus par degré supplémentaire.

Retrouvez le détail des temps de filtration adaptés à la température de votre bassin dans le tableau ci-dessous :

temps de filtration de piscine

L’environnement

Autour d’une piscine, plusieurs éléments extérieurs peuvent venir « polluer » l’eau, notamment :

  • le vent, qui déplace du sable, de la poussière, des feuilles, du pollen, etc. ;
  • la pollution atmosphérique, qui transporte du gaz, de la fumée, de la suie, etc.

C’est pourquoi il est important de bien prendre en compte certains paramètres, comme la météo ou les pics de pollution. En fonction, pensez à allonger la durée de filtration de votre piscine. Veillez également à tenir compte des éléments pouvant polluer la piscine de l’intérieur, notamment la crème solaire.

L’hydraulicité

On nomme « hydraulicité » la façon dont l’eau circule dans un bassin. Pour une filtration optimale, l’eau doit circuler dans votre piscine de manière fluide. Cette circulation est naturellement facilitée dans les modèles de piscines non rectangles.

 

Quand faire tourner sa pompe pour piscine ?

Il est recommandé de filtrer l’équivalent de trois fois le volume d’eau de votre piscine en une journée.

De jour ou de nuit ?

On pourrait s’imaginer que filtrer la nuit offre davantage de tranquillité et permet d’éliminer toutes les pollutions de la journée. Or, il ne sert à rien d’activer la filtration de nuit, puisque la lumière du jour et la chaleur activent la photosynthèse et favorisent le développement des algues.

De jour, la filtration se révèle donc plus efficace. De plus, les produits se distribuent mieux et empêchent la prolifération des micro-organismes apportés par les baigneurs.

À des moments précis de la journée ?

Il est préférable de filtrer l’eau de votre piscine aux heures les plus chaudes de la journée et lors de la baignade. Le système de filtration pourra ainsi éliminer les pollutions présentes à la surface de l’eau aux moments où cela se révèle le plus nécessaire.

 

Comment filtrer sa piscine de manière économique ?

Gardez bien à l’esprit la consommation électrique de votre piscine pour pouvoir adopter une durée de filtration à la fois économique et optimale.

Comment calculer la consommation de sa filtration ?

Une pompe à filtration est un système relativement énergivore. Pour être sûr d’optimiser son utilisation, il vaut mieux garder à l’esprit sa consommation d’énergie.

Pour vous donner un ordre d’idée, le système de filtration d’une piscine de 30 m3 consomme environ 0,8 kW par heure. Si vous faites le choix de filtrer votre eau en continu, en une journée, une telle piscine consommera environ 19,2 kW d’électricité (24 heures X 0,8 kW).

En France, la durée moyenne annuelle de filtration, hors hivernage, s’élève à 2 200 heures. Pour calculer la consommation de votre système de filtration, il convient de multiplier la consommation horaire (ici 0,8 kWh) par la durée de filtration annuelle. On peut donc estimer, sur l’année, que la piscine consomme 1 760 kWh.

Au regard des tarifs à la hausse du kWh d’électricité, cela peut représenter une dépense de 350 à 400 euros par an.

Quelques astuces pour filtrer sa piscine de façon économique

En règle générale, pour connaître le temps de filtration optimal, on recommande de se référer aux indications suivantes :

  • 2 h de filtration par jour pour une eau jusqu’à 10 °C ;
  • 3 h pour une eau de 10 à 12 °C ;
  • 4 h pour une eau de 12 à 14 °C ;
  • 5 h pour une eau de 14 à 16 °C ;
  • 6 h pour une eau de 16 à 20 °C ;
  • 8 h pour une eau de 20 à 24 °C ;
  • 10 h pour une eau de 24 à 27 °C ;
  • 3 h de plus par degré supplémentaire au-delà de 27 °C.

Il suffit ensuite de prolonger le temps de filtration, en fonction de l’environnement, du nombre de baigneurs et de l’hydraulicité du bassin.

Toutefois, il n’existe pas de règle immuable. Selon le modèle de votre piscine, le climat de votre région ou vos habitudes, la durée de filtration idéale peut grandement varier. N’hésitez donc pas à faire des tests pour trouver le réglage le plus économique !

Quel est le meilleur système de filtration pour piscine?

Le système de filtration a pour but de clarifier l’eau et d’empêcher la prolifération d’algues. Découvrez quels sont les différents types de filtres pour piscine et leur finesse de filtration.

Les différents types de filtres

La finesse de filtration d’une piscine se mesure en microns (millième de millimètre). Plus le tamis est fin, moins il y aura d’impuretés dans l’eau. Voici les différents types de filtres existants, associés à leur finesse de filtration :

  • la filtration à poches, dont la finesse de filtration varie de 15 à 30 microns ;
  • la filtration à cartouche, dont la finesse varie de 20 à 25 microns ;
  • la filtration à sable, dont la finesse de filtration oscille entre 40 et 50 microns ;
  • la filtration au verre, dont la finesse de filtration se situe aux alentours de 15 microns ;
  • la filtration à diatomées, dont la finesse gravite entre 2 et 5 microns.

Pour plus de détails concernant le sujet, consultez notre article « Comment bien choisir son système de filtration pour piscine ».

Recevoir un catalogue gratuit

Comment souhaitez-vous recevoir votre catalogue ?
J’autorise Waterair à me faire parvenir les tarifs, le catalogue numérique et les promotions :
Offres commerciales e-mail
Offres commerciales sms
Parrainage
Les champs marqués d’un * sont obligatoires.
Vos données sont collectées par Groupe Waterair dans le cadre de votre demande. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité disponible en bas de page de notre site internet
Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospections commerciales par téléphone, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur une liste d’opposition, dénommée Bloctel (Bloctel.gouv.fr)