pompe à chaleur pour piscine

L’eau d’une piscine peut se révéler un peu trop fraîche au retour des beaux jours et, à l’inverse, bien trop chaude au cours d’un été ensoleillé. La pompe à chaleur pour piscine constitue dès lors une solution idéale pour chauffer ou rafraîchir l’eau à l’envi. Comment bien choisir sa pompe à chaleur et comment l’entretenir ? Waterair répond à vos questions.

Choisir sa pompe à chaleur de piscine : quels critères prendre en compte ?

Le premier critère à prendre en compte pour bien choisir votre pompe à chaleur (PAC) est la taille de votre piscine et son volume d’eau. En effet, pour pouvoir chauffer convenablement l’intégralité du bassin, votre pompe à chaleur doit être suffisamment puissante. Veillez donc à choisir un modèle d’une puissance adaptée au volume de votre piscine.

Ici intervient un deuxième critère : le cœfficient de performance (COP) de la pompe à chaleur de votre piscine. Cet indicateur vous renseigne sur le taux de rendement de votre PAC, ainsi que sur sa consommation d’énergie. Choisissez votre pompe à chaleur pour piscine en conséquence et préférez un modèle à haut rendement et peu énergivore.

Cependant, la localisation de votre piscine influe grandement sur les performances de sa pompe à chaleur. En fonction du climat de la région et de son taux d’ensoleillement, votre PAC peut être amenée à fonctionner sur une durée plus ou moins longue, à plein comme à moyen régime. Ce paramètre doit donc être pris en compte lors de l’évaluation de la puissance nécessaire à votre équipement.

Enfin, sachez qu’une PAC est relativement bruyante. Toutefois, certains modèles s’avèrent bien plus silencieux que d’autres. Cela peut être un critère de choix et un point de comparaison déterminant pour ​​la pompe à chaleur de votre piscine.

Besoin d’un conseil pour construire et équiper votre future piscine ?
Contactez un conseiller Waterair pour ​​une étude personnalisée

L’entretien de votre pompe à chaleur pour piscine

La pompe à chaleur de votre piscine doit faire l’objet d’un entretien courant, mais un grand nettoyage est à prévoir surtout au moment de l’hivernage, puis au retour des beaux jours.

Entretien courant

Au quotidien, pensez à vérifier ponctuellement que la pompe à chaleur de votre piscine est suffisamment propre et que ni crasse, ni objets n’obstruent ses grilles. Conserver votre PAC propre est important, car cela garantit son bon fonctionnement et allonge sa durée de vie. C’est pourquoi il est primordial de prévoir un nettoyage régulier, notamment avant et après ​l’hivernage.

Pour ce faire, commencez par couper l’alimentation électrique en tête de ligne, afin d’éviter tout risque d’électrocution. Ensuite, il vous suffit de suivre ces quelques étapes :

  1. Dans le cas où la pompe était en état de fonctionnement, respectez un délai de 10 à 15 minutes de repos. Les composants auront ainsi le temps de revenir à température ambiante.
  2. Nettoyez les grilles d’aspiration et de ventilation à l’avant et à l’arrière de la carrosserie, avec un jet d’eau et un pinceau souple.
  3. Retirez les éventuels dépôts, tout en lavant la carrosserie avec un chiffon doux et du savon. Surtout, n’utilisez aucun solvant.
  4. Vérifiez le serrage des câbles et des borniers d’alimentation électrique. Pour ce faire, retirez le couvercle ou le volet amovible pour accéder à l’intérieur de votre pompe à chaleur.

Bon à savoir

N’utilisez jamais de nettoyeur haute pression pour l’entretien de votre PAC. La puissance de ce type d’appareil risque d’endommager les ailettes et les composants internes de votre équipement.

Entretien annuel

L’​entretien annuel de la pompe à chaleur de votre piscine s’effectue en deux étapes. L’une avant l’hivernage, et l’autre au moment de la remise en service de l’équipement.

Avant l’hivernage :

  • purgez la tuyauterie, les raccords et les vannes, afin d’éviter le risque de casse ultérieure liée au gel ;
  • bâchez ou houssez votre pompe à chaleur pour protéger sa carrosserie ;
  • coupez toute alimentation électrique.

Au moment de la remise en service de la pompe à chaleur :

  • nettoyez les filetages des raccords unions démontables, pour pouvoir les resserrer facilement et éviter qu’ils ne grippent ;
  • graissez les joints d’étanchéité des raccords, afin de préserver l’étanchéité de votre PAC ;
  • contrôlez le réglage des vannes et nettoyez le filtre pour que le débit d’eau dans votre pompe reste optimal.

 

Les pompes à chaleur de Piscines Waterair

Piscines Waterair propose ​​deux modèles de pompe à chaleur pour vous permettre de chauffer ou de rafraîchir aisément l’eau de votre piscine, tout en maîtrisant votre budget :

  • La pompe à chaleur Waterair Essentiel chauffe et refroidit l’eau des piscines jusqu’à 60 m3 de capacité. Elle comprend notamment un mode automatique pour davantage de confort.
  • La pompe à chaleur Waterair Performance inclut un système de régulation intelligent, capable de s’adapter automatiquement à vos besoins, en fonction des températures extérieures et de vos souhaits. Elle permet de réaliser des économies notables sur la facture d’énergie, tout en affichant un niveau sonore relativement faible.

Tous les modèles de pompe à chaleur Waterair ont été conçus pour être les plus silencieux et les moins énergivores possibles. Et pour davantage d’économies d’énergie, optez pour la ​​couverture Solae Waterair, capable de chauffer l’eau de votre piscine grâce aux rayons du soleil.

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?

Pour profiter d’une eau à 28 °C en toute saison, rien de mieux que d’investir dans une pompe à chaleur pour piscine. Mais quel en est le principe ?

Le fonctionnement d’une PAC piscine

La pompe à chaleur pour piscine (ou PAC) est raccordée au local technique de la piscine et fonctionne en circuit fermé. Elle est composée d’un fluide frigorigène et de quatre composants : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur.

Comme son nom l’indique, une PAC pompe la chaleur : elle capte les calories naturellement présentes dans l’environnement (dans l’air, l’eau ou le sol), les convertit et les restitue ensuite à une température supérieure dans l’eau de la piscine. Les modèles proposés par Piscines Waterair sont également capables de refroidir l’eau de votre bassin, en cas de montée en température trop importante.

Vous souhaitez chauffer votre piscine naturellement et gratuitement ? Découvrez les atouts de la couverture Solae Waterair : un équipement qui permet d’augmenter la température de votre eau jusqu’à 9 °C !

Comment choisir sa pompe de piscine ?

La pompe de piscine a pour but de clarifier l’eau et d’empêcher la prolifération d’algues. Bien choisir son système de filtration constitue ainsi un élément-clé pour maintenir un bassin sain au quotidien.

Pompe piscine : les critères de choix

Avant toute chose, sachez qu’il existe différents systèmes de filtration pour piscine :

  • la filtration à sable ;
  • la filtration à cartouche (en polyester) ;
  • la filtration à poches ;
  • la filtration à diatomées ;
  • la filtration au verre.

Pour bien choisir son système de filtration, il convient de prendre en considération plusieurs critères :

  • Le débit et la finesse de filtration : il est à définir selon le volume de votre piscine. Le débit de filtration équivaut au volume d’eau du bassin (en m3) divisé par 4 (heures).
  • Le type de filtre : il doit être adapté à la puissance de la pompe.
  • La consommation électrique : mieux vaut privilégier des pompes économiques.

Pour plus d’informations concernant le sujet, consultez notre article « ​Comment bien choisir son système de filtration pour piscine ? ».

Quelle pompe pour piscine ?

Alimentant le filtre de la piscine, la pompe de piscine est indispensable pour filtrer l’eau et éliminer les impuretés du bassin.

Comment choisir sa pompe pour piscine ? Les critères à prendre en compte

Pour bien dimensionner sa pompe de piscine et choisir la plus adaptée, il convient de croiser quelques critères, parmi lesquels :

  • le débit – celui-ci doit être adapté au volume d’eau de votre piscine ;
  • le bruit – pour un meilleur confort sonore, privilégiez les modèles qui affichent le moins de décibels, surtout si le local technique se trouve à proximité du bassin ;
  • la consommation électrique – afin de ne pas faire grimper le montant de votre facture, une pompe de filtration basse consommation est à privilégier ;
  • le type de filtre – le filtre de votre piscine doit pouvoir supporter le débit de la pompe.

Bon à savoir:
Piscines Waterair vous aide à choisir la pompe la plus adaptée pour votre piscine, notamment au niveau du débit. Notre Plug-in Eco·R vous offre par ailleurs la possibilité de régler la puissance de votre filtration depuis l’application easy·care by Waterair. Ceci afin de rendre votre piscine plus performante et économe en énergie, mais aussi de vous faire gagner en confort grâce à une réduction sonore importante lors du fonctionnement de la filtration.

Obtenir un devis gratuit

Comment souhaitez-vous recevoir votre catalogue ?
J’autorise Waterair à me faire parvenir les tarifs, le catalogue numérique et les promotions :
Offres commerciales e-mail
Offres commerciales sms
Parrainage
Les champs marqués d’un * sont obligatoires.
Vos données sont collectées par Groupe Waterair dans le cadre de votre demande. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité disponible en bas de page de notre site internet
Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospections commerciales par téléphone, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur une liste d’opposition, dénommée Bloctel (Bloctel.gouv.fr)