Rechteckiger Pool Sara in einem Garten

À la mise en eau de votre piscine, vous devez réaliser une série d’étapes qui garantissent une eau claire et saine. Remplissage, filtration, purification : suivez nos conseils pour exécuter ce processus sereinement et en profiter toute la saison.  

1. Mettre l’eau au bon niveau

Dès le liner posé, vous allez remplir votre piscine. Cette étape permet non seulement de plaquer définitivement le revêtement, mais elle constitue également la première phase de mise en route de votre piscine. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de connecter un tuyau de jardinage suffisamment long à un robinet d’eau. Remplissez ensuite le bassin jusqu’à ce que la ligne d’eau atteigne la moitié du skimmer.

Pour que la filtration fonctionne de manière optimale, le niveau d’eau ne doit pas être trop bas, sous peine d’assister à un désamorçage de la pompe. À l’inverse, un niveau trop haut empêche une aspiration correcte des impuretés par le skimmer.

2. Mettre le coffret électrique sous tension et démarrer la filtration

Théoriquement, à cette étape de la procédure, l’alimentation électrique du système de filtration doit être coupée. Mettez le dispositif sous tension et votre installation de filtration de piscine en route. Si cette dernière se trouve au-dessus du niveau d’eau du bassin, vous devrez remplir le préfiltre de la pompe d’eau.

Fermez la vanne des skimmers, ouvrez celle de la bonde de fond et du refoulement et mettez la vanne 6 voies sur « filtration ». Au début, la pompe aspire de l’air, mais vous devriez rapidement voir l’eau arriver. Après cette étape, ouvrez la vanne des skimmers pour que le système finisse de s’amorcer. Contrôlez que le processus se déroule normalement en surveillant la pression du manomètre.

3. Effectuer un traitement choc obligatoire

Une fois la mise en route correctement effectuée, il faut traiter l’eau. Cette procédure est obligatoire pour ne pas voir le bassin se troubler au bout de quelques jours seulement. Pour cela, vous nous conseillons d’opter pour un produit prédosé qui vous permet d’utiliser la juste quantité.

​Easy Clear C contient 65 % de chlore minimum et est proposé en sachet de 300 grammes. 1 sachet permet de traiter 20 m3 d’eau. Si la température est supérieure à 20 °C, répandez les granulés directement sur la surface de la piscine. Sinon, dissolvez les granulés dans de l’eau tiède (dans un arrosoir par exemple). Prévoyez 100 g pour 10 L d’eau. Remuez pour faire fondre les granulés, tout en vous protégeant des projections. Déversez cette solution dans la piscine. Puis, laissez la filtration tourner et patientez 24 h avant la suite des opérations.

4. Désinfecter l’eau : une étape indispensable

Une fois l’eau débarrassée des impuretés grâce au traitement de démarrage, il convient d’assurer un entretien régulier. Celui-ci conserve les propriétés cristallines de l’eau et vous offre une baignade dans un environnement propre au quotidien.

​​Easy Pool 2 est une formule exclusive développée pour préserver les équipements et le liner. Simple d’utilisation, ce produit vous offre un traitement efficace et longue durée. Il suffit de déposer un sachet dans le panier du skimmer et de verser 1/8 du bidon devant les buses de refoulement. Si le volume de votre piscine est supérieur à 20 m3, placez deux sachets et versez 1/4 du bidon. Votre bassin est alors protégé pour deux semaines.

5. Contrôler et réguler le pH

Pour garantir l’efficacité des traitements et le confort de votre baignade, vous devez également vérifier le pH de l’eau. Idéalement, pour éviter une irritation des yeux et une bonne désinfection, celui-ci doit être compris entre 7 et 7,4.

Si le pH est trop élevé, utilisez le correcteur ​​Easy Minus. S’il est trop faible, ajustez-le avec ​Easy Plus. Nager, plonger, jouer dans l’eau entraîne une réaction chimique qui fait naturellement augmenter le pH. Vous devez donc régulièrement le vérifier et le corriger, si nécessaire.

6. Ajouter du sel et mettre en route l’électrolyseur (uniquement pour les piscines au sel)

Vous possédez une piscine au sel ? ​Un mois après le traitement Easy Pool 2, placez la quantité de sel adéquate dans votre piscine. Pour cela, comptez 5 kg de sel par m3 d’eau. Une fois le sel dissous, vous pouvez mettre en route votre ​​électrolyseur.

Votre piscine est maintenant opérationnelle. Avez-vous pensé à l’équiper d’un dispositif de sécurité ? Découvrez tous nos modèles de couverture dans ​notre catalogue. Ils permettent d’allier protection, chaleur et propreté de l’eau.

Recevoir un catalogue gratuit

Comment souhaitez-vous recevoir votre catalogue ?
J’autorise Waterair à me faire parvenir les tarifs, le catalogue numérique et les promotions :
Offres commerciales e-mail
Offres commerciales sms
Parrainage
Les champs marqués d’un * sont obligatoires.
Vos données sont collectées par Groupe Waterair dans le cadre de votre demande. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité disponible en bas de page de notre site internet
Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospections commerciales par téléphone, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur une liste d’opposition, dénommée Bloctel (Bloctel.gouv.fr)