Le profil du fond et la profondeur du bassin passent malheureusement au second plan dans un projet piscine. Ces deux paramètres déterminent pourtant l’usage que vous désirez faire de votre bassin, son confort, sa sécurité et votre budget entretien. Fond plat, incurvé, avec fosse… Il existe de nombreuses solutions en matière de fonds de piscine. Pour votre usage personnel, n’hésitez pas à vous éloigner de la profondeur moyenne de 1,50 m.

Votre choix doit principalement se baser sur les besoins des utilisateurs et les activités qu’ils vont vivre dans le bassin. Posez-vous donc les bonnes questions : s’agit-il d’une piscine familiale, avec des enfants en bas âge ? Ou bien, plutôt d’une piscine individuelle à vocation sportive ? Pour vous aider à y voir plus clair, veuillez tenir compte des éléments suivants…

Les différents types de fonds Piscines Waterair

Le marché de la piscine propose un vaste choix de fonds et d’appellations, tous basés sur des standards. Parmi les plus connus, on retrouvera : les fonds plats, les fonds à pente progressive et les fonds à pentes composées. Objectif : Que chacun y trouve son niveau de confort… car on est si bien ensemble !

  • Fonds adaptés à l’utilisation familiale (natation, jeux, personnes de différentes tailles) :
    • Fond plat 1,20 m : un terrain de jeu idéal pour les enfants et un vrai lieu de détente pour les parents. Convient parfaitement aux personnes ne sachant pas nager ;
    • Fond incurvé 1,20 à 1,80 m : parties peu profondes en périphéries + bonde plus profonde au milieu de la piscine. Bon compromis pour les personnes craignant l’eau, les enfants ou les personnes de petite taille et les amateurs de plongeons depuis la margelle. Le fond le plus simple à entretenir ;
    • Mini fosse 1,20 à 1,80 m : une partie petit bain en fond plat dédiée aux jeux et fosse plus profonde pour les plongeurs depuis la margelle.

Grâce au volume d’eau optimisé, ces trois types de fonds présentent deux autres avantages : l’eau chauffe rapidement et le budget entretien est réduit.

  • Fonds mal ou peu adaptés à l’utilisation familiale :
    • Grand bain 1,20 à 2,40 m : fait la joie des amateurs de plongeons depuis un tremplin ou un plongeoir. Cependant, beaucoup d’eau à filtrer, à traiter et chauffer et peu d’espace de détente ;
    • Fond plat 1,50 m : les personnes de moins d’1,70 m n’ont pied nulle part. A proscrire si des enfants doivent profiter de la piscine ou si vous souhaitez vous détendre dans l’eau après quelques longueurs.

Qu’est-ce qu’un fond idéal ?

Attention, gardez toujours à l’esprit la différence entre la profondeur de la piscine et la hauteur d’eau, plus ou moins équivalente à 10 cm.

L’usage - le fond sera choisi en fonction de vos activités et habitudes de baignade : détente, jeux, plongeon, nage sportive… De quelle nature êtes-vous ? Plutôt aqua-sieste ou aqua-bike ? Si vous souhaitez une piscine familiale pour vous baigner et vous reposer, il vous faudra peut-être avoir pied et donc vous orienter vers un fond plat à profondeur raisonnable ou à différents niveaux. Si vous êtes amateur de plongeons, bien sûr, privilégiez la profondeur.

Les typologies d’utilisateurs - quelles générations, âges, tailles, appétences pour l’eau et aisance ?

Le confort et l’entretien - Forcément, plus votre piscine sera profonde, plus l’eau y sera fraîche car elle chauffera moins vite… et plus la quantité d’eau sera élevée, plus l’entretien sera prenant ; d’autant plus si vous envisagez une piscine à angles ! Mais ces critères ne doivent pas forcément être rebutants car il existe, aujourd’hui, de nombreuses solutions pour vous faciliter le nettoyage et/ou le chauffage. Tout dépendra surtout de votre usage et préférence de bain, température…

Le budget : selon complexité de mise en œuvre du fond & entretien De manière générale, plus votre fond de piscine est profond et complexe, plus les travaux de construction sont onéreux. C’est d’autant plus vrai si votre terrain est lui-même difficile (ex. rochers à extraire). Plus votre piscine est profonde, plus le budget en eau et en entretien est, lui aussi, élevé. Par ailleurs, si vous souhaitez chauffer votre piscine, alors il faudra prévoir un supplément. Le chauffage de votre bassin est rendu possible par une pompe à chaleur ou une couverture chauffante : bon investissement, ex. couverture Solae Waterair®.

Le choix de fond et de profondeur de votre piscine est crucial. De sa forme, dépendra l’usage que vous ferez de son bassin ; de sa profondeur, dépendra le confort.